b) Radioactivité : Pourquoi prendre des comprimés d'iode ?

L’absorption de comprimés d’iodure de potassium

En cas d’accident nucléaire, le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère constituerait le risque sanitaire le plus important pour la population. Respiré ou avalé, ce dernier se fixerait sur la glande thyroïde et pourrait accroître le risque d’apparition de cancer de cet organe, surtout chez les enfants. L’iode stable sature la glande qui ne peut plus capter ou fixer l’iode radioactif.

Lors d’un accident nucléaire, l’iode radioactif qui est libéré va se placer dans la thyroïde ; l’absorption de comprimés d’iodure de potassium non radioactif avant ou pendant l’arrivée d’un nuage radioactif réduit fortement la dose d’irradiation reçue.

L’absorption des comprimés d’iode sert à saturer la glande thyroïde en iode de façon à ce qu’elle n’absorbe pas (ou peu) l’iode radioactif présent dans l’environnement en cas d ‘accident.

Afin de protéger les populations, des comprimés d’iodure de potassium sont mis à la disposition de celles de la première zone par les pouvoirs publics. De plus des comprimés d’iodure de potassium sont stockés dans les centres d’intervention de la protection civile situés dans la deuxième zone.

En cas de besoin, la population concernée sera invitée par les stations nationales de radiodiffusion à récupérer des comprimés d’iodure en un lieu désigné à ces fins par les autorités communales. Les pharmacies sont désignées d ‘office comme point de distribution de ces comprimés.

Chaque emballage de comprimé comprend une notice informative détaillée sur la quantité totale de médicament à administrer, sur la dose à respecter qui sera différente en fonction de l’âge de la personne.

 

 

pastille-d-iode.jpg

 

 

Posologie et contre indications

Oui, ces comprimés d’iodure de potassium dosés à 65 mg peuvent être pris par tous. La posologie est à adapter en fonction de l’âge des personnes :

- 2 comprimés pour les adultes – y compris les femmes enceintes - et les jeunes de plus de 12 ans ;

- 1 comprimé pour les enfants de 3 à 12 ans ;

- un demi-comprimé pour les enfants de 1 mois à 3 ans ;

- un quart de comprimé pour les bébés jusqu’à 1 mois.

Toutefois l’absorption de comprimés d’iodure peut entrainer des effets secondaires chez les sujets hypersensibles à l’iode ou souffrant d’une maladie de la thyroïde.


Efficacité et durée d'action

L’efficacité de l’iode est de 24 heures. Les comprimés d’iode ont le maximum d’efficacité s’ils sont ingérés deux heures avant le rejet d’iode radioactif.

Les rejets radioactifs d’un réacteur nucléaire sont prévisibles en cas d’accident. Le préfet en sera informé à l’avance et pourra donc ordonner la prise d’iode.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site